Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Navigate / search

Moi, Amitié Franco Malgache

Moi,

 «AMITIE FRANCO MALGACHE », prénom  « FIHAVANANA »

née le 02 AVRIL 1993 à Montpellier…. 21 ans déjà !.

 

 Je voudrais vous conter une histoire merveilleuse, une histoire d’amour, une histoire à suspens…

Comme je viens de vous le dire, je suis née il y a maintenant vingt et une années. Lorsque je regarde le chemin parcouru, je ne peux m’empêcher de penser à toutes ces rencontres qui m’ont aidé à grandir. Des rencontres avec des gens formidables qui, aux moments les plus critiques, se présentent, apportent une solution, un peu d’argent… Alors, mon action à Madagascar d’apparence fragile, repart avec encore plus de force, créant ainsi au sein de l’Association une nouvelle dynamique.

Certes, il y a toujours de nombreux fidèles qui, dans l’ombre, rajoutent un peu de charbon dans la locomotive afin qu’elle garde toujours ce souffle nécessaire pour avancer. Et puis, il y a ces rencontres sur lesquelles je ne saurais mettre un nom. Certains, les appellent « hasard », d’autres « destinée » mais, peu m’importe, ce sont des chemins qui se croisent et m’enrichissent.

Vingt et une années que cela dure !

Qui, dans les trois ou quatre premières années de ma vie, aurait cru à une telle destinée ?… Ceux qui m’ont mise au monde, le faisaient dans le but d’apporter une aide à ces femmes et enfants de l’autre bout du monde…Jusqu’en 1998, les premières actions comme l’envoi de containers, de médicaments, de semences, d’aides financières et autres, constituent l’ébauche de la grande organisation que je suis devenue.

Les années 2000 sont un virage très important dans ma vie….Ma rencontre avec mon amie APPEL, m’a ouvert les yeux sur l’étendue du travail qui m’attendait. Cela m’a donné le courage et le culot de m’attaquer seule à des actions jusque-là impensables et pourtant, oh! combien utiles…

La réhabilitation du Collège d’Antalaha est le détonateur. Les propositions d’aides affluent et de nouvelles rencontres arrivent à point nommé… et chaque fois, lorsque je me retrouve à court d’arguments, essoufflée, la caisse vide, près de l’agonie, d’un coup de baguette magique surgit d’on ne sait où un « sauveur », une « idée » et même un « coup de pouce ».

Après quelques actions de « formation », comme la rénovation de l’Ecole de NOSY VARIKA, l’aide à l’Ecole de SAHAVATO et de nombreuses autres interventions je m’attaque à un défi de taille : la réhabilitation de l’Ecole de MORONDAVA…Un budget à faire tourner la tête de mes parrains

Un budget colossal pour mes frêles épaules…La confiance, mais surtout la volonté de tous mes amis m’ont permis de m’attaquer à ce projet et de le mener à bien avec le succès que vous connaissez tous et la fierté (peu importe si mes chevilles enflent) que j’en ai retirée.

Alors que parfois je donnais l’impression de faiblir, j’ai rencontré sur mon chemin de nouveaux amis :

A Montpellier ce dynamique «COUP de POUCE»,

A Mudaison « LOS PITCHOUNS NANETS», bien que petits, m’ont apporté un grand réconfort.   Toujours à Mudaison, l’ACSM, grande amie par sa puissance et son expérience, m’a offert une aide financière des plus inattendues.

Plus loin, à FLUGBO, mes amis Suédois sont venus réchauffer mon moral et booster ma trésorerie.

Mais voilà, tout travail fatigue, use…Je me remets à sommeiller, quelques amis continuent à mettre du charbon dans la loco. Je fume encore, tousse et ronronne en attendant des jours meilleurs…Pendant ce temps, une grande partie de mes parrains sont partis, à leurs frais, sur l’île Rouge pour inaugurer l’Ecole de MORONDAVA. Le fruit d’un travail de trois longues années, on ne va pas à Mada comme ça … ! Des rencontres se font, des amitiés naissent et puis, cette joie, ces sourires éclairant le visage de tous ces enfants me disent : « remets sur le métier ton ouvrage » encore et encore…, vingt fois de suite paraît-il ! A nouveau, des projets arrivent, prennent forme, mais les caisses sont vides… ! Et l’Ecole Atrika ? Comment peut- on laisser cette Directrice porter seule à bout de bras un tel projet ? Pure folie ou inconscience …, on gratte les fonds de tiroirs, mes parrains se mobilisent et, voilà qu’au détour d’une conversation surgissent les Etablissements Renault qui m’apportent une aide financière des plus conséquentes ! les travaux peuvent reprendre à Mada. Trop vite, bien sûr, le nerf de la guerre s’épuise et moi avec… C’est alors, qu’un appel téléphonique venu de je ne sais où me surprend dans mon sommeil et miraculeusement m’invite à un vernissage au cours duquel un chèque me sera remis « pour votre action méritante et votre dévouement » me dit-on. Le Cercle des Arts et de la Culture me remet sur les rails ! les travaux en cours sont définitivement réglés.

Je ne voudrais pas oublier mes amis Malgaches, travailleurs de l’ombre eux aussi là- bas à Madagascar, sans qui rien ne pourrait se faire, sans qui mes divers projets se compliqueraient à tel point que rien ne serait possible. Tous bénévoles, j’apprécie leur participation et leurs efforts de par leur implication et l’envie d’un autre avenir pour leurs enfants.

Toutes mes Assemblées Générales, aussi sympathiques soient elles, sont quelque peu contrastées. On ne me donne guère de chance de passer l’hiver car le charbon se fait rare, dit-on dans les rangs ! Je m’essouffle … mais je garde le cap. La prochaine gare est en vue, de nouveaux voyageurs prennent place et me voilà encore toute pimpante avec mes vingt et un ans bien sonnés, plus forte que jamais… !

Alors, MERCI à toutes et à tous…..MERCI pour ces élans du cœur qui me font sans cesse avancer….. Et, enfin MERCI à tous ces sourires illuminant les visages de ces petits enfants Malgaches !

 

AFM « FIHAVANANA »

Pour vous servir !

En direct de Madagascar

JANVIER 2015, en direct de MADAGASCAR

«les travaux du pont reliant ANJA à l’école ATRIKA sont terminés….. »

« Tous les élèves, leurs parents ainsi que tous les villageois sont très contents et heureux. Nous n’avons plus à traverser la rivière…et, la peur des caïmans a disparue ! car ils existent… »

« Je n’avais jamais songé qu’un jour, un PONT relierait ATRIKA à d’autres villages et que des voitures qui sont des sources de progrès puissent aller jusqu’à l’Ecole ATRIKA située à BEAPOMBO »

« tout cela c’est grâce à vous !»

« Nos remerciements à l’AFM, à tous nos bienfaiteurs, à la NTanitsika de FIANARANTSOA (ONG anglaise relais de l’AFM pour cette action) »

« recevez nos remerciements et nos infinies reconnaissances. »

ANDRIAMAMPIONONA Andréa, Suzette Directrice de l’Ecole ATRIKA

Projets – Réalisations : Vue d’ensemble,

PROJETS –  REALISATIONS : VUE d’ENSEMBLE,

 

…… à MADAGASCAR :

Classes repeintes, toit refait,  portes et fenêtres remplacées, sanitaires construits, mobilier

entièrement renouvelé…,

un contexte de rentrée particulièrement favorable pour la centaine d’enfants fréquentant l’Ecole Primaire « ATRIKA ».  Ecole Privée Non Confessionnelle  située à 56 km de FIANARANTSOA à Beampombo, commune de VOHIMARINA.

Octobre 2013 / Mai 2014… , quelques mois ont suffit pour finaliser l’ensemble de cette action. Une action entièrement financée sur les fonds propres de l’Association. Il faut saluer ici la parfaite synergie avec Mme Suzette, Directrice de l’Ecole, et l’excellence du suivi des travaux effectué par Mme CAMERON, déléguée de l’AFM.

L’Ecole « ATRIKA » ce qui signifie en malgache « Faire Face », est située en zone très reculée, dans un village complètement isolé, privé de moyen de communication les plus simples, pas de réseau, peu ou pas de chemin praticable en saison des pluies.

 

Un nouveau défi se présente :

améliorer les conditions d’accès des enfants à l’Ecole … mais COMMENT ?

« il faut construire un PONT »

nous dit la Directrice… rien de moins !

C’est ainsi que nous sommes engagés, à nouveau, dans une nouvelle aventure, d’un tout autre genre certes mais, toujours avec le soucis du bien être des enfants.

8 m de long – 3 m de haut – 3 m de large

sont les caractéristiques de ce pont prévu pour enjamber une rivière infranchissable en saison des pluies, c’est-à-dire plusieurs semaines par an, ce qui signifie : arrêt des activités et pas d’école bien sûr. Coût du projet : 4 000.00 €

« Si , comme nous, vous êtes sensibles à cet appel, n’hésitez pas à nous rejoindre, votre soutien nous est précieux, bien plus…, Il va améliorer la vie de centaines de familles isolées et ignorées de la plupart !

Les formulaires d’adhésion ou de don sont téléchargeables à partir de notre site :

www.amitiefrancomalgache-montpellier.fr

Chaque don, si minime soit –il, sera accompagné d’un reçu  ouvrant droit à déduction fiscale. Merci pour eux ! »

A NOTER SUR VOS AGENDAS

  • 14 Septembre : Foire aux Associations à Montpellier
  • 15 Novembre : participation à l’ouverture de la Quinzaine des Tiers Mondes, place de la Comédie ,
  • Fin Nbre/début Dbre : vente d’artisanat dans le cadre de la Semaine du Commerce Equitable
  • 31 Janvier : Assemblée Générale
  • Avril : Soirée AFM à Montpellier
  • Fin février : Spectacle/Repas/Soirée dansante à MUDAISON en partenariat avec l’association « LOS PITCHOUNS NANETS »

Projet de Contruction du Pont BEAPOMBO

NOTE DE SYNTHESE

Du PROJET ACTUELLEMENT EN COURS à MADAGASCAR

 

CONSTRUCTION d’un PONT

Pont situé à l’entrée d’un village de brousse dénommé « BEAPOMBO »,  destiné à faciliter l’accès des enfants à l’Ecole « ATRIKA » en saison des pluies.

Projet initié par la Directrice de l’Ecole en partenariat avec le FRAM ( Parents d’Elèves)

Ses caractéristiques : 8 m de long – 3 m de haut – 3m de large

 

Coût du projet : 4 000 € + frais de déplacements de notre Déléguée pour suivi des travaux

 

Réalisation de l’ouvrage assurée par un collectif local selon un cahier des charges rédigé conjointement avec les acteurs du projet représentés par Madame Suzette, Directrice de l’Ecole, Madame Samantha CAMERON déléguée de l’AFM à MADAGASCAR et,

l’Association AMITIE FRANCO MALGACHE « FIHAVANANA » de Montpellier représentée par Parine LIAKATALY  sa Présidente

 

Durée des travaux : 6 à 9 mois selon les conditions climatiques et les approvisionnements divers.

 

Localisation de l’Ecole, sa dénomination :

Ecole Primaire Privée Non Confessionnelle « ATRIKA » BEAPOMBO

Commune rurale de VOHIMANINA – Province de FIANARANTSOA – Région HAUTE MATSIATRA

A MADAGASCAR Sud –Est de l’Île

 

 

 

PROFIL de l’ECOLE « ATRIKA » à BEAPOMBO

Autorisation d’ouverture donnée à Madame Suzette ANDRIAMAMPIONONA

Le 29 OCTOBRE 2008

 par le Ministère de l’Enseignement Secondaire et de la Recherche Scientifique

de Madagascar

  • 3 salles de classe de la maternelle au Certificat d’Etudes (**)
  • Pyramide des âges : de 4 ans à 15 ans
  • 3 enseignants y compris la Directrice
  • Capacité d’accueil initiale 60 élèves (*)
  • Partenariat avec le FRAM (parents d’élèves) : 32 membres
  • Frais de scolarité :

Par élève : 3 « vata » par an (1 « vata = 35 kg de riz)

Par parent : 8 000 Ariary par an (environ : 2,50 €)

 

 

(*) actuellement une centaine d’élèves fréquentent l’Ecole

(**) 100 % de réussite au Certificat d’études et entrée en 6e  en juin 2014

 

DEJA REALISE sous le contrôle de  Madame SAMANTHA CAMERON Directrice d’une ONG Anglaise sur place depuis 20ans

 

Depuis octobre 2013 :

1ère étape :

–          Rénovation du bâtiment principal  :  remplacement du toit + 3 portes et 8 fenêtres – peinture extérieure et intérieure

–          Construction de sanitaires

Pour un budget global de  2 556.00 € y compris les frais de déplacements de Mme Samantha CAMERON

2e  étape

–          Aménagement intérieur  en cours de finition : tables, bancs, armoire, bureaux entièrement  confectionnés   localement

Réhabilitation de l’Ecole d’ATRIKA

  • Travaux de reconstruction de l'école Atrika

L’école « ATRIKA » est une école privée non confessionnelle située en brousse.

Créée fin 2008 à l’initiative de sa Directrice Suzette  ANDRIAMAMPIONONA et suite aux autorisations légales d’ouverture du Ministère de l’Enseignement du 29 octobre 2008, cette école accueille plus de 100 élèves venus pour la plupart de zones très isolées.

Le profil de l’Ecole est le suivant :

  • 3 salles de classe, de la maternelle au Certificat d’Etudes
  • Pyramide des âges : de 4 ans à 15 ans
  • 3 enseignantes y compris la Directrice
  • partenariat avec le FRAM (parents d’élèves)

Les travaux de réhabilitation portent sur la transformation du toit et le remplacement des ouvertures (3 portes + 8 fenêtres) pour un montant estimé à 6 011 220 Ariary soit 2 312.00 € (sur la base de 1 € = 2 600 ariary)

Les matériaux sont déjà acheminés sur place avec les conditions très particulières liées à l’éloignement que chacun peut deviner. Le village n’est relié à aucun réseau, pas de taxi brousse, pas vraiment de piste non plus…c’est dire le grand mérite de Madame ANDRIAMAMPIONONA. Nous en saurons plus dans les jours à venir et nous vous le ferons partager.

Sur place, une mission de suivi a été confiée à Madame Samantha CAMERON. Comme son nom l’indique, Mme CAMERON est anglaise. Elle réside  à FIANARANTSOA avec son mari Malgache et leurs deux enfants. Depuis plusieurs années, elle dirige une ONG basée à MADAGASCAR. C’est grâce à Aline RAFIRINGA, fidèle adhérente de l’AFM que Madame CAMERON a été contactée. Elle a gentiment accepté de participer à cette mission et a été désignée par l’AFM pour représenter l’Association et s’assurer du bon déroulement des différentes phases de la réhabilitation en conformité avec les accords conclus. Comme précédemment à MORONDAVA et selon nos statuts cette mission est assurée à titre bénévole.

Le financement de ce projet s’appuie sur nos propres ressources.

 Aujourd’hui avec ce nouveau projet il s’agit de soutenir une démarche particulièrement audacieuse et généreuse de la part de Suzette ANDRIAMAMPIONONA. En effet, à l’heure où beaucoup sont en droit de « profiter » du fruit de leurs longues années de travail, la voici, quant à elle, lancée sur les chemins d’une  nouvelle aventure…Une femme particulièrement méritante que l’AFM vous demande d’encourager par vos dons.

Merci pour elle,

merci pour les enfants bénéficiaires,

merci à tous ceux qui voudront bien nous aider (un reçu vous sera délivré pour votre prochaine déclaration de revenus)

NOS PROCHAINS RENDEZ-VOUS – à noter sur vos agendas !

2014

  • 14 Septembre : Foire aux Associations à Montpellier
  • 15 Novembre : participation à l’ouverture de la Quinzaine des Tiers Mondes, place de la Comédie ,
  • Fin Nbre/début Dbre : vente d’artisanat dans le cadre de la Semaine du Commerce Equitable

2015

  • 31 Janvier : Assemblée Générale
  • Avril : Soirée AFM à Montpellier
  • Fin février : Spectacle/Repas/Soirée dansante à MUDAISON en partenariat avec l’association « LOS PITCHOUNS NANETS »

Un grand merci de la Présidente

Montpellier le 03 juillet 2013

                                                           Parine LIAKATALY

                                                           Présidente de l’Association

                                                           AMITIE FRANCO MALGACHE « FIHAVANANA »

 A

Mesdames et Messieurs

Acteurs/ Exposants/Participants à la journée « Porte Ouverte sur l’Océan Indien »

 

OBJET : 29 juin 2013

Les « derniers lampions » de la fête  sont à peine éteints, mais il flotte encore dans nos têtes des airs, des parfums, des émotions, des sensations que chacun  partage volontiers… !

J’ai eu le très grand plaisir de vous accueillir samedi sur le beau site du Domaine de la Providence et j’ai été très heureuse de faire la connaissance de vos groupes, de découvrir vos talents,  vos activités  et,  d’apprécier la qualité de ces dernières.

A chacun de vous j’adresse mes chaleureux remerciements. Bravo à tous pour votre investissement.

Je suis très satisfaite de cette fête qui préfigure d’autres échanges et d’autres perspectives si l’on en juge par les encouragements donnés par Monsieur BRAHIM ABBOU, Représentant de Monsieur le Président de la Communauté d’Agglomération de Montpellier.

 

Je vous souhaite un bon été,  reposant, revitalisant et de préférence ensoleillé.

Je vous prie d’accepter avec ma profonde reconnaissance mes salutations les meilleures.

 

Parine LIAKATALY